3) Les démences

 

La maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer est une  maladie dégénérative, dont l'origine n'est pas encore tout à fait connue et qui touche en particulier les personnes âgées : 5 % des 65 ans et plus, 25 % des 85 ans et plus. L'hérédité est un facteur fréquent, qui joue un rôle dans cette démence. Cette maladie se caractérise par un changement de personnalité. Le premier stade de cette maladie concerne les troubles de la mémoire à court terme. Les personnes atteintes sont en effet capable de se remémorer parfaitement d'anciens souvenirs, mais oublient les choses simples de la vie courante comme leurs actions récentes. Lorsqu'il y a eu des personnes atteintes dans la famille proche, un individu a quatre fois plus de chance de développer la maladie. C'est la maladie qui fait le plus peur aux français. Elle touche aussi les personnes jeunes de moins de 40 ans. Les personnes atteintes ainsi que leur entourage, vivent un enfer au quotidien et doivent mettre des sonneries ou des post-it pour se rappeler des évènements. Actuellement, il y a environ 8000 jeunes malades. Il n’y a pas de traitement pour guérir, mais seulement pour ralentir l’évolution de la maladie.

Une accumulation de protéines entraine le disfonctionnement des cellules qui permettent une utilisation normale de la mémoire. On retrouve une accumulation de protéine:

 

  • intracellulaire, qui s'appelle alors « neurofibrille »
  • extracellulaire, qui porte le nom de « plaque amyloïde ». 

 

Démence vasculaire

La démence vasculaire est une maladie qui dégrade peu à peu les organes. Elle est provoquée par de petites hémorragies ou thromboses (caillots de sang) qui endommagent le cerveau. Cette maladie atteint surtout  les personnes âgées, victime d'hypertension artérielle, de diabète ou de maladies cardiaques. Les individus atteints peuvent alors développer des symptômes comme des difficultés à parler, ou  la perte de sensibilité d'un organe, ou encore des troubles de la mémoire. Certaines personnes se souviennent souvent de tout, ce qui s'est passé avant l’accident. C’est la mémoire du moment qui est touchée, les individus atteints oublient tout au fur et à mesure.


La maladie à corps de Lewy

Mal connue, cette maladie touche tout de même 15 à 20% des cas de démences dégénératives. Les personnes atteintes présentent des troubles de la mémoire moins importants que ceux des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Des difficultés d'apprentissages en découlent, d'autres symptômes sont associés à cette maladie, des hallucinations visuelles répétées et un syndrome parkinsonien. Cette maladie est due à une présence de dépôts anormaux à l'intérieur des neurones : "les corps de Lewy", portant le nom du médecin qui les a découvert. Les corps de Lewy caractérisent aussi la maladie de Parkinson est certaines autres démences. 

 

La Dégénérescence Fronto-Temporale

Elle est la troisième cause de démences dégénératives, après la maladie d'Alzheimer et la maladie à corps de Lewy. Elle est caractérisée par une diminution du volume des lobes frontaux du cerveau. Il en existe deux sortes:

  • La maladie de Pick
  • La dégénérescence Fronto-Temporale simple
Cette dernière se déclare aux alentours des 65 ans, bien avant donc, que la maladie d'Alzheimer. On ne sait mettre en évidence les causes de la maladie de Pick, les "corps de Pick" qu'après autopsie du patient. 
La maladie de Pick et la dégénérescence Fronto-Temporale simple entrainent des troubles de la mémoire beaucoup moins importants que dans la maladie d'Alzheimer. Les patients présentent des troubles du comportement et de la personnalité.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×